Fantasy

T.3 Chamanes – Masques de Rachel Dubois – SAGA

/!\ Alerte Spoiler : ne lisez pas cette chronique si vous n’avez pas lu les deux précédents tomes /!\

 

 

Greg est de retour auprès des Siens, auprès de sa femme, Sandra. Mais le Mal continue de gronder, d’étendre ses serres d’ombre sur le monde et sur le Clan Neve. La jeune femme, de plus en plus confrontée à ses nouvelles responsabilités de Chef de Clan, doit faire face à de nouveaux combats, dont l’un pourrait à jamais la briser.
Son Greg est différent.
Et il pourrait bien mettre à mal tout ce qu’elle a construit jusqu’à présent.

Rachel Dubois nous propose un troisième tome plus calme que le précédent, avec de nouveaux héros qui s’avancent sur le devant de la scène. Un parti pris déjà ancré dans le second opus consacré en grande partie à Faune et Lisa. Cette fois-ci, un nouveau couple est mis en lumière, ce qui peut, dès le début, donner une impression de déjà-vu. Un schéma quelque peu familier si l’on s’en réfère aux deux premiers livres. Cette option glisse Sandra au second plan qui, néanmoins, reste omniprésente dans la pensée clanique. Au final, l’impression de déjà-vu se dissipe au fil des pages et le nouveau couple s’émancipe de ses prédécesseurs, avec ses particularités, ses tourmentes. Tant mieux, me direz-vous. Cela permet au troisième opus de cette saga d’avoir son identité propre.

Ici, les actions sont moins présentes, plus centrées sur les introspections des héros, leurs doutes et inquiétudes. Les conséquences issues de leurs moindres décisions. Qui et quoi est aussi bien plus poussé, notamment Alex Grazzi, jusque-là un peu absent, dans le toile de fond de cet univers chamanique. Chacun acquiert de nouvelles carrures et particularités, des mystères sont soulevés, évoqués et restent à élucider par la suite, ce qui titille la curiosité du lecteur et peut le pousser à attendre le prochain tome avec impatience.

Il y a, dans Masques, beaucoup d’ellipses. Grande quantité de révélations sont faites non pas à l’instant T, mais plus tard, avec un résumé narré des pensées du protagoniste en lice, ce qui peut perturber un petit peu et donner un léger arrière-goût de frustration. De fait, les évènements, les secrets révélés peuvent s’enchaîner un peu vite sans que l’on ait le temps de les apprécier au mieux lorsqu’ils se dévoilent.

Rachel a aussi préparé le quatrième tome … et là, l’arrière-goût est plutôt amer. A vrai dire, ce choix est bon dans les émotions qu’il laisse passer : l’estomac qui se tord, la colère, l’incompréhension, la rancœur… jusqu’à en venir à détester l’héroïne, Sandra, assez pour nous faire pousser un cri enragé contre elle (véridique). Reste à découvrir si la cohérence sera respectée dans le prochain tome et qu’il n’y aura pas une trop grande déception, que la tournure ne sera pas calquée sur la série Tara Duncan ou encore Journal d’un Vampire. Certains apprécient, d’autres pas du tout… A titre personnel, pour une fois, c’est ce qui me fait freiner des quatre fers et terminer ma lecture sans m’essayer à la suite. L’on peut alors croiser les doigts de toutes ses forces en souhaitant une très bonne surprise dans le prochain opus. Plus qu’à attendre le verdict…

Masques est donc beaucoup plus posé que le précédent, comme un tome transitoire mettant en place le suivant. Rachel Dubois nous réserve encore plusieurs aventures chamaniques. Le Clan Neve n’est pas au bout de ses surprises.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.