Young Adult

T.1 Open Minded de Lisa Soto

Je remercie très chaleureusement l’autrice, Lisa Soto, pour ce service-presse !

 

____________________________________

 

Lisa Soto est maman de deux enfants et travaille dans le paramédical. Malgré un emploi du temps que l’on peut estimer chargé, l’autrice se consacre à l’écriture de romans pour adolescents, dont son premier roman autoédité Open Minded qui participa il y a quelques temps à un concours Young Adult sur Fyctia.

Matthew a tout pour le rendre heureux : des parents compréhensifs, à l’écoute, intéressés malgré leur absence forcée par leur travail, des amis qui partagent un minimum sa passion pour la musique, une petite-amie avec qui il se sent bien, d’excellentes notes au lycée… A dix-sept ans, Matth s’épanouit dans ce qu’il fait et dans sa vie. Lucie débarque alors et bouscule son petit monde bien construit, sa sérénité d’esprit. Puisque lorsqu’il se retrouve confronté à tant de chagrin, à une âme écorchée-vive, lui si curieux et bon, comment pourrait-il se contenter de l’ignorer ? Si Lucie préfère rester murer dans sa carapace, peut-être a-t-elle besoin d’une main qui se tende pour affronter avec elle les démons de son passé. Leur meilleure arme pourrait être ce qui compose à tous les deux un pan de leur vie : la musique.

 

 

Lisa Soto met cartes sur table dès son résumé : les thèmes abordés sont le deuil, l’amitié et l’amour ainsi que le mal-être des adolescents. Ce qui est fort appréciable, c’est que ces thèmes retirent leur puissance des personnages principaux : Lucie et Matthew. Ces sujets sont alors abordés d’une toute autre manière, uniques à l’image des héros. A l’image de chaque être humain.

Lucie est un personnage qui, de prime abord, nous déstabilise. Tout comme Matthew, nous ignorons sur quel pied danser avec elle. Très froide, agressive et repliée

sur elle-même, c’est une coquille que l’on peine à percer au début. Heureusement, le parti pris d’alterner de temps à autre les points de vue des deux adolescents, permet de s’y attacher et de comprendre ce qui se dissimule derrière cette armure de glace. Lucie est meurtrie, vide ; il lui manque une partie d’elle-même, mais laquelle ? Sa vie est un abime sans fond dont elle peine à s’extirper, si tant est qu’elle le souhaite. Elle est plutôt habituée à creuser elle-même plus profondément, afin de rendre ses douleurs plus concrètes… « réelles » comme elle le dirait elle-même. Parce que les douleurs physiques sont toujours plus susceptibles de guérir, cicatriser plus vite que celles du cœur.

Matthew est un adolescent plus tempéré, chaleureux, bien qu’il soit lui-même soumis à ses propres doutes : son avenir, la musique… Lui si sûr de lui voit ses certitudes et sa vision du monde se modifier en la compagnie de Lucie Lu. Déjà atypique dans son univers – ce qu’il revendique – tout se bouscule avec Lucie.

Mais la question est : qui changera l’autre ? qui sauvera l’autre ?

Les deux ?

Open Minded aborde avant tout l’amitié, ce phare dans la nuit, ce coup de foudre platonique qui unit deux individus dans la complicité, la compréhension et la tolérance.

C’est aussi l’histoire d’un premier amour à l’épreuve de tout, même d’un impitoyable passé. C’est le récit d’une reconstruction à l’âge où l’on se cherche encore et part en quête des morceaux éparpillés de qui l’on est. C’est le passage à la vie d’adulte en laissant derrière nous le berceau de l’enfance et les voiles de l’adolescence. Open Minded est un roman qui peut parler aux adolescents comme aux adultes, puisque les parents ont aussi un certain rôle à jouer, bien que discrets.

Lucie et Matthew sont très attachants et leur relation est d’une grande crédibilité et justesse.

A travers eux, difficile de ne pas ressentir la moindre émotion : tristesse, béatitude, soulagement, tendresse… Ce sont des héros qui nous parlent, dans lesquels on peut se reconnaître. Et ce duo est d’autant plus touchant que l’histoire se dessine, tout comme eux, autour des airs de musique. Que ce soit du grand classique, du Metallica ou encore du Saez, les notes entrent en scène et décore leur vie tout comme elle accompagne notre lecture. Il n’y a pas trop d’insistance dessus qui pourrait débouter ou lasser ; c’est judicieusement utilisé, parsemé d’un passage à l’autre au point que l’on puisse chercher les morceaux, écouteurs dans les oreilles, pour se laisser bercer et mieux se plonger dans l’ambiance de ce récit.

Le point fort de ce roman est sa fin. Surprenante, inattendue, poignante… Elle peut ne pas laisser de marbre un lecteur déjà conquis. Rassurez-vous… Lisa Soto prévoit de publier une suite courant de l’année. On espère que tout se passera bien !

En tous les cas, c’est un ouvrage autoédité d’une très grande qualité et nous félicitons l’autrice et toutes ses bonnes fées pour ce travail très propre sur la mise en page, l’orthographe, ect. Un petit plus aussi pour la couverture qui inspire une certaine mélancolie mêlée à une nostalgie qui peut pointer le bout de son nez une fois la dernière page tournée.

Open Minded est un très beau roman Young Adult ; si vous êtes friands du genre, de la musique, d’une écriture poétique mais non moins fluide et pleine de justesse, il est fait pour vous. N’attendez plus.

 

 

_____________________________

 

Ce roman est le troisième coup de cœur 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *